Posté le 29 Octobre 2018

Les dangers cachés de l'Halloween...

Avec l'automne, la chute des feuilles et le raccourcissement des journées se pointe aussi la merveilleuse fête de l'Halloween. Bien qu'elle fasse le bonheur des petits et des plus grands, il faut être prudent lorsque cela concerne nos animaux de compagnie.  En effet, plusieurs dangers les guettent lors ce cette soirée frissonnante. 
Tout d'abord, il faut se rappeler que le chocolat, sous toutes ses formes, est toxique chez les chiens. Assurez-vous donc de les mettre en lieu sûr pour empêcher que Pitou n'en fasse qu'une bouchée. Les symptômes dépendent de la quantité de chocolat ingéré et de sa teneur en méthilxantine.  Plus le chocolat est noir et amer, plus il est toxique. En cas d'ingestion légère, on remarque surtout des vomissements et de la diarrhée chez un animal agité. Dans le cas d'ingestion modérée,  des signes cardiaques apparaissent: arythmies, augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle. L'ingestion importante de chocolat peut, quand à elle, conduire à des signes neurologiques (convulsions) et dans certains cas être fatale.  
Parmi les friandises, il n'y a pas que le chocolat qu'il faille surveiller. Les bonbons sucrés au xylitol aussi sont toxiques pour les chiens et peuvent causer de l'hypoglycémie, des signes digestifs graves et des atteintes hépatiques pouvant nécessiter l'hospitalisation de l'animal. Si en plus, votre chien les mange avec l'emballage, il y a alors risque d'obstruction intestinale pouvant nécessiter une intervention chirurgicale.
De temps en temps, certains enfants reviennent avec des boites de raisins secs suite à leur tournée du voisinage. Ces petites gâteries, sommes toutes plus nutritives pour vos petits monstres, constituent néanmoins un danger pour votre chien. En effet, l'ingestion des raisins, frais ou secs, peut entraîner des dommage importants aux reins de votre compagnon.  
Gardez vos animaux de compagnie en sécurité à l'Halloween. Mettez les sources de danger hors de leur portée et cela vous évitera de passer le reste de la nuit au centre d'urgence. 
Si malgré vos bonnes intentions, votre animal présente des symptômes d'intoxication (agitation, vomissements, diarrhée, halètement, convulsion, faiblesse),  contactez immédiatement votre vétérinaire ou le centre d'urgence le plus près.