Posté le 30 Mars 2018

Comment aider à prévenir le syndrome urinaire félin?

Le syndrome urinaire félin (SUF) est une condition affectant régulièrement les chats et peut être causé par des cristaux, des pierres, de l'infection ou une inflammation chronique de la paroi de la vessie. L'explication en détails du SUF est abordée dans le volet ''Santé : Les problèmes urinaires'' de ce site. Nous aborderons ici le sujet des différents facteurs prédisposants et les moyens de mieux les contrôler afin de prévenir le développement de problèmes urinaires.  

Les troubles urinaires chez les chats sont causés par une multitude de facteurs. Les facteurs les plus importants sont les suivants :

  • La prédisposition génétique favorisant la formation de cristaux de manière plus prononcée chez certains chats plus que d'autre est une facteur sur lequel nous n'avons malheureusement aucun pouvoir.
  • Certaines diètes favorisent la formation de cristaux en ne contrôlant pas bien le niveau d'acidité de l'urine et en y favorisant l'accumulation de minéraux.
  • Une consommation d'eau faible concentre davantage les minéraux dans l'urine et favorise leur organisation en cristaux. De plus, une urination moins fréquente augmente d'autant plus le temps alloué à la formation de cristaux.
  • Les chats moins actifs et avec un surplus de poids sont plus à risque de développer le syndrome urinaire félin. En bougeant moins et en allant moins fréquemment à la litière, les cristaux ont plus le temps de se développer dans la vessie. 


Afin de prévenir le développement de problèmes, nous essaierons donc de mieux contrôler certains facteurs prédisposants avec les moyens suivants : 

  • Donnez une diète de prescription minimisant la sédimentation des minéraux dans l'urine, et ce, pour toute la vie de votre animal. Seules les diètes retrouvées en clinique vétérinaire ont été suffisamment à l'étude pour s'assurer qu'elles permettent de diminuer le plus possible la formation de cristaux urinaires. Certaines diètes permettent même d'aider à contrôler l'inflammation chronique de la paroi de la vessie.   
                                                                                       
  • Favorisez la consommation d'eau le plus possible. En effet, une urination plus fréquente engendrée par une consommation d'eau plus élevée aidera à diminuer l'inflammation, la quantité de cristaux et la quantité de bactérie dans son urine. Une alimentation à base de nourriture en conserve (contenant plus d'eau que la nourriture sèche) est fortement recommandée chez les chats ne buvant pas beaucoup d'eux-même. Elle peut être utilisée conjointement à la nourriture sèche ou exclusivement selon la situation. L'utilisation de fontaine, de bol plus large ne touchant ainsi pas aux moustaches de votre chat, l'ajout de glaçon dans le bol d'eau ou d'eau tiède à la nourriture (sèche ou en conserve) représentent d'autres options pour favoriser la consommation d'eau.

  • Contrôlez la quantité de nourriture offerte à votre chat. En prévenant le surplus de poids et en stimulant notre chat à rester actif, nous diminuons les chances qu'il développe de nombreux problèmes.


Restez bien à l'affut des symptômes associés au syndrome urinaire félin comme du sang dans l'urine, une urination à l'extérieur de la litière, des allers-retours plus fréquents à la litière pour des petites quantités d'urine à la fois. Si vous avez des inquiétudes, communiquez rapidement avec nous pour pouvoir faire examiner votre chat et ainsi éviter que le problème ne progresse davantage!