Posté le 28 Mars 2018

Les tiques

La tique est un parasite dont on entend de plus en plus parler au Québec. Il y a quelques années à peine, seules certaines régions au sud de l'Ontario et du Québec recevaient la visite de cet imposteur à 8 pattes.  Avec le réchauffement climatique, on retrouve maintenant la tique dans nos régions et malheureusement elle y est pour y rester.


On retrouve les tiques partout mais elles affectionnent particulièrement les herbes hautes, les buissons, les haies de cèdres et les forêts. Elles deviennent actives au printemps dès que la température extérieure atteint les 4 degrés celcius. C'est à ce moment qu'elles s'accrochent à un mammifère afin de sucer son sang pour se nourrir et se reproduire. Malheureusement, c'est aussi au moment de ce repas que la tique peut transmettre à son hôte certains pathogènes dont Borrelia Burgdorferi, la bactérie responsable de la Maladie de Lyme.


Pour cette raison, il est important de faire la prévention pour les tiques sur votre animal de compagnie, surtout si son mode de vie le met à risque. En effet, ce-dernier servira en quelque sorte de sentinelle pour vous puisque les animaux sont des proies plus faciles que les humains. De plus, en administrant à votre animal un traitement permettant de tuer les tiques en moins de 24 heures, il y a beaucoup moins de chances que la tique impliquée aie le temps de transmettre des pathogènes responsables de maladies.


Si vous trouver une tique sur votre animal, il est important de la retirer le plus rapidement possible pour éviter la transmission de maladie. Pour se faire vous pouvez utiliser une pince spécialement conçue à cet effet ou une pince à bout fin. Il est important de ne pas écraser la tique, qui pourrait alors se vider et transmettre des pathogènes, et de tirer délicatement vers le haut avec un léger mouvement de rotation afin de retirer complètement la pièce buccale. Une fois retirée, désinfectez la plaie et lavez vos mains. 


Vous pouvez apporter la tique dans un contenant hermétique à un vétérinaire afin de l'envoyer pour analyse. Cette analyse permet d'identifier l'espèce de la tique et vérifier si elle était porteuse ou non d'une maladie transmissible. Cette information vous permettra de savoir si vous êtes dans un environnement vous mettant à risque pour la maladie de Lyme entre autres.


Pour protéger votre animal de compagnie, plusieurs produits peuvent lui être administrés, par voie orale ou topique sur la peau. Il existe également un vaccin contre la maladie de Lyme pour les animaux les plus à risque. La plupart de ces produits sont vendus sous ordonnance chez votre vétérinaire. 


À l'arrivée du printemps et des températures clémentes, pensez aux tiques et communiquez avec votre vétérinaire afin d'offrir la meilleure protection pour votre compagnon ou pour obtenir plus d'informations.